Dernière ligne droite pour Eurobot 2022 (France)

À J-3 des homologations, les journées ont été chargées.

La lecture des résistances carrés de fouille a été ajoutée à la stratégie générale. Nous avons un algorithme assez sympa dont nous sommes fiers. Le robot arrête de s’acharner sur les carrés de fouilles quand il lui reste juste assez de temps pour aller déposer la statuette (et rentrer à la case départ).

Une partie du dimanche a été consacrée à l’évitement de l’adversaire. Après analyse, nous avions 2 à 3 trajectoires sur lesquelles rencontrer un adversaire était très probable. Le but étant de ne pas bloquer le robot et perdre la majorité de nos points à cause d’un robot adverse planté. Pour ces trajectoires nous avons défini des solutions de replis qui se déclenchent en fonction du temps restant.

En voulant valider cette stratégie, nous découvrons la piètre fiabilité de notre détection. Surpris car nous utilisions un système similaire à celui des années précédentes, nous avions désactivé une fonction de maintient de la présence de l’obstacle. Nous considérons maintenant que la voie est libre si les capteurs annoncent 5 valeurs consécutives sans obstacles et les résultats sont flagrants !

Mise à jour de notre Todo List :

  • Détection des résistances :
    • Conception et réalisation mécanique
    • Adaptation du câblage
    • Code du module
    • Intégration dans la stratégie
  • Stratégie alternative en cas de robot bloqué
  • Contrôler et adapter la position du robot lors de la dépose de la réplique, pour garantir qu’elle soit à 100% sur le socle à chaque fois.
  • Faire les bagages !

Concernant la dépose de la réplique, nous ne faisons pas entièrement confiance à notre table de test et nous nous préparons à ajuster une trajectoire en fonction des résultats sur les tables officielles.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Mail :

Texte :

Copyright "POIVRON" 2011-2021, tous droits réservés
Administration du site