Le robot se déplace !

D’après notre dossier "Projet", c’était notre objectif pour le début du mois d’avril. À trois jours du mois de mai, nous pouvons annoncer fièrement que notre robot se déplace.

Fin mars, nous avions déjà notre asservissement polaire de codé. Depuis nous avons pas mal travaillé sur notre code qui gère les consignes à base de points de passage et de points "but". Pour être plus précis, notre robot avance (et recule) en suivant des séries de points qui forment des courbes de Bézier.

Les courbes de Bézier présentent trois avantages :

  1. Par construction, elles tiennent compte de l’orientation du robot au départ et à l’arrivée du trajet.
  2. Elles sont faciles à construire, leurs équations ne sont pas liées au repère
  3. C’est classe !

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Mail :

Texte :

Copyright "POIVRON" 2011-2021, tous droits réservés
Administration du site